Régulateur thermostatique

À télécharger

Organe de sécurité regulateur reglable

Le thermostat d’eau chaude Comap est un régulateur thermostatique central de température pour la distribution d’eau chaude sanitaire. Il est placé après le ballon ou la chaudière lorsque la température interne est supérieure à 60° C.

Il permet ainsi d’obtenir une eau tempérée à partir de sources d’eau chaude et froide.

Bénéfices du régulateur thermostatique

  • Economies d’eau chaude
  • Permet de dissocier la température de l’eau chaude stockée, de celle distribuée
  • Augmente le volume d’eau chaude distribué
  • Faible perte de charge autorisant de gros débits
  • Montage indéréglable
  • Protection anti-pollution par clapet anti retour
  • Poignée verrouillable
  • Peut être installé dans toutes les positions
  • Installation pérenne

Applications du régulateur thermostatique

  • Pression max :   10 bar
  • Température max :  100°C
  • Température de sortie:  605 : 40 à 60° C ; 605 S: 35 à 55°C
  • Dimension :   3/4'’

Conception produit

1. Corps en bronze nickelé
2. Clapet Noryl 20% fibre de verre
3. Moteur thermique
4. Ressort inox
5. Ressort de compensation inox
6. Tige de manœuvre Noryl 20% fibre de verre
7. Volant ABS
8. Clapets anti-retour NF
9. Joints toriques
10. Tête Noryl 20% fibre de verre

Applications et utilisations du régulateur thermostatique

  • Le régulateur thermostatique permet d’obtenir une eau tempérée à partir de sources d’eau chaude et froide.
  • Il est utilisé pour 16 postes d’eau maximum en tenant compte des coefficients de simultanéité.
  • Pour des applications non résidentielles  le régulateur supporte 4 douches maximum (douches collectives par exemple).
  • Il est souvent nécessaire de placer des régulateurs d’eau chaude en parallèle pour l’utilisation de postes supplémentaires.

Conseils d’installation du régulateur thermostatique

  • Il est conseillé d’avoir une pression d’alimentation de l’eau comprise entre 2 et 5 bar ainsi qu’une vitesse maxi de 1.5 m/s.
  • Le régulateur doit être situé juste après le générateur d’eau chaude.
  • La pression de l’eau froide doit être toujours supérieure à celle de l’eau chaude de 0.2 bar environ